Loisirs

6 méthodes de musculation à tester à la salle et en dehors – Achetezlemeilleur.com, Achetez mieux et moins cher

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Vous avez envie de prendre de la masse, de gagner en muscle, de travailler votre ligne et votre carrure, mais vous avez du mal à rester motivé(e) ? Pour maintenir vos efforts à flot, il existe une solution simple : suivre une méthode de musculation, qui va venir cadrer votre entraînement et faciliter votre organisation.

 

Qu’entend-on par méthode de musculation ?

Une méthode de musculation, c’est une façon de vous entraîner qui comprend un rythme et des exercices. En théorie, le but d’une méthode est d’être adaptée à un profil ou à un objectif précis : les débutants, les personnes occupées, les personnes qui veulent travailler telle ou telle partie du corps, etc.

 

Faut-il absolument coller à la méthode choisie ?

Non ! Voyez la méthode un peu comme un emploi du temps : l’essentiel, c’est d’atteindre vos objectifs et de vous sentir satisfait(e) à la fin de la journée, pas de le respecter à 100%. Vous pouvez faire de petits écarts et des concessions tant que cela reste exceptionnel.

Il est aussi possible de mélanger les méthodes, les exercices et les pratiques. Piochez dans ce que vous trouvez, et tentez d’en tirer le meilleur parti en fonction de vos souhaits !

 

Attention à la morphologie !

Pour la musculation, on compte trois types de morphologies : mésomorphe, bien adaptée au bodybuilding, endomorphe, qui crée des difficultés pour perdre du poids, et ectomorphe, qui crée des difficultés pour prendre de la masse.

Il faut veiller à ce que votre entraînement ainsi que votre régime alimentaire soient adaptés à votre morphologie.

 

1.    Le full body pour débuter

Si vous n’avez jamais fait de musculation, le full body peut constituer une bonne option. D’abord, vous n’aurez pas besoin d’aller tous les jours à la salle. En effet, la fréquence recommandée est de 3 entraînements par semaine. Ensuite, c’est une technique qui permet de travailler, comme son nom l’indique, tout le corps.

Le full body vous fait passer par quasiment tous les exercices essentiels. Attention cependant : si cette méthode est pratique pour les débutants, elle a aussi la particularité de demander un investissement sérieux de votre part et une bonne endurance, car les séances sont intenses.

 

2.   Le Crossfit : la pratique quotidienne

https://www.youtube.com/watch?v=bk4jlpt05co]

Cette fois, nous abordons une méthode plutôt indiquée pour ceux qui sont déjà en forme et qui veulent veiller à garder leur force et leur tonus intacts. Le Crossfit demande une certaine disponibilité, puisque vous devrez y consacrer de 30 à 45 minutes quotidiennes pour que les résultats se fassent vraiment sentir.

Très physique, c’est une discipline qui combine des exercices de musculation, d’athlétisme et de gymnastique. Le Crossfit a été inventé en Amérique. Les séances s’intitulent donc Workout of the Day. Il est possible de le pratiquer en club, ce qui permet de se motiver les uns les autres !

 

3.   Le split

Le split est une méthode qui consiste à travailler un ou deux types de muscles par séance, souvent mise en opposition avec le full body. Par rapport à ce dernier, elle a l’avantage de vous permettre de récupérer plus aisément. De ce fait, vous pouvez vous entraîner presque tous les jours sans pour autant risquer l’épuisement.

Le défaut de cette méthode réside dans le déséquilibre qu’elle peut créer. Certaines personnes vont, par exemple, avoir tendance à ne se concentrer  que sur les biceps et triceps, en négligeant le bas du corps, ou inversement.

 

4.   La méthode Lafay, sans outils annexes

La méthode Lafay porte aussi sur la nutrition, mais nous nous concentrons ici sur l’aspect musculation. C’est la solution idéale pour les personnes qui sont stressées à l’idée de s’entraîner devant les autres.

En effet, elle n’utilise que le poids de votre corps et est donc accessible même en restant dans votre chambre ou dans votre salon.

Néanmoins, il faut logiquement vous attendre à des progrès moins rapides qu’en allant vous entraîner avec l’aide et les conseils de professionnels.

On utilise plutôt la méthode Lafay en complément d’une autre pratique sportive, lorsqu’il y a un obstacle financier pour accéder à la salle, ou pour faire ses premiers pas dans le monde de la musculation.

 

5.   Le Hiit : court mais intense

Hiit signifie High-Intensity Interval Training, ce qui se traduit en français par entraînement à haute intensité par intervalles.

Aucune surprise, le nom dit tout : vous réalisez un exercice très physique, prenez un court repos, et repartez sur un autre exercice intense. Si vous êtes occupé(e), c’est un bon moyen de rester actif musculairement.

 

6.   Le Total Resistance Exercice (TRX)

Comme la méthode Lafay, le TRX se fonde sur le poids de votre corps. Contrairement à la méthode Lafay, il vous faudra un outil supplémentaire : des sangles.

Vous pouvez trouver celles-ci dans les salles, mais vous pouvez aussi en acheter et les emporter avec vous où bon vous semble, elles peuvent être accrochées à peu près partout : vous pourrez ainsi poursuivre votre entraînement où bon vous semble.

Cette discipline permet de travailler tout le corps, et est à envisager comme un complément aux autres méthodes. Notez que les sangles sont aussi utilisables pour pratiquer d’autres disciplines, le yoga notamment.

 

Le saviez-vous ?

  • Le record du monde de squat est détenu par un Israélien, Vladislav Alhazov. Celui-ci a réussi a soulevé 567 kg ! À titre de comparaison, le poids maximal des calamars géants femelles – plus gros que les mâles – est estimé à « seulement » 275 kg.
  • L’Islandais Hafþór Júlíus Björnsson, un acteur jouant le rôle de La Montagne dans la série télévisée Game of Thrones, a remporté l’édition 2018 de la compétition The World’s Strongest Man, après s’être classé 2e en 2017, 2016 et 2014.
  • La musculation est une activité saine, mais qui doit être pratiquée dans le respect de vos limites personnelles. C’est une des principales raisons pour lesquelles recourir à une méthode est intéressant. Sachez que le simple fait de boire et de vous reposer lorsque vous vous sentez fatigué(e) diminue très sensiblement les risques.

 

Vous n’avez plus qu’à vous entraîner ! N’hésitez pas à mettre à profit l’espace commentaires pour discuter entre vous. Vous pouvez indiquer les méthodes que vous affectionnez ou les exercices que vous pensez utiles. Nous restons évidemment à l’écoute de vos remarques et de vos éventuelles questions.

 

Quelques liens pour aller plus loin

https://www.lequipe.fr/Ilosport/Musculation/Actualites/Top-10-des-methodes-de-musculation/742396

https://www.musculaction.com/methode-musculation-2.htm

https://blog.rue-du-bien-etre.com/differentes-methodes-musculation/

https://musculation-nutrition.fr/types-de-musculation/

Ancien journaliste indépendant pour la presse écrite et numérique. Fan de robotique et de yoga :)

Écrire un commentaire

Pinterest