Pour le Dr Seignalet, après la médecine traditionnelle (la 1ère médecine) et la médecine alternative (la 2ème médecine), l’alimentation est la 3ème médecine.

C’est une conviction qu’il a acquise de sa longue expérience hospitalière et de recherche scientifique et qui a donné naissance à une “alimentation hypotoxique ou ancestrale”.

Examinons de près les principes de ce régime et les meilleurs livres pour en savoir plus à ce sujet !

the kid mero eating GIF by Desus & Mero

Les 10 meilleurs livres sur le régime Seignalet

Vous voulez être sûr(e) de ne pas être déçu(e) dès les premières pages ? Alors choisissez parmi cette sélection des meilleurs livres sur le régime Seignalet, basée sur les avis de plusieurs centaines de lecteurs et lectrices !

No. 1
L'alimentation ou la troisième médecine
218 Commentaires
L'alimentation ou la troisième médecine
  • médecine|alimentation|cuisine|9782268074009
  • Jean Seignalet
  • Éditeur: Editions du Rocher
  • Édition no. 0 (06/21/2012)
  • Broché: 776 pages
No. 2
Réduire au silence 100 maladies avec le régime Seignalet
110 Commentaires
Réduire au silence 100 maladies avec le régime Seignalet
  • Jean-marie Magnien
  • Éditeur: Thierry Souccar
  • Broché: 384 pages
No. 3
Comprendre et pratiquer le régime Seignalet: L'alimentation ou la troisième médecine
47 Commentaires
Comprendre et pratiquer le régime Seignalet: L'alimentation ou la troisième médecine
  • Dominique Seignalet, Anne Seignalet
  • Éditeur: Francois-Xavier de Guibert
  • Broché: 140 pages
No. 4
Le Régime Seignalet en 60 recettes sans gluten et sans lait
28 Commentaires
Le Régime Seignalet en 60 recettes sans gluten et sans lait
  • Anne Seignalet, Valérie Cupillard
  • Éditeur: Le Livre de Poche
  • Poche: 176 pages
No. 5
Le régime Seignalet en 60 recettes : Tous les conseils pratiques pour un quotidien sans gluten et sans lait !
129 Commentaires
Le régime Seignalet en 60 recettes : Tous les conseils pratiques pour un quotidien sans gluten et sans lait !
  • Format :Broché
  • Langue :français
  • Auteur : Anne Seignalet,Valérie Cupillard
  • Anne Seignalet, Valérie Cupillard
  • Éditeur: PRAT EUROPA
  • Broché: 128 pages
No. 6
La troisième cuisine : 198 recettes pour suivre le régime hypotoxique du docteur Jean Seignalet
28 Commentaires
La troisième cuisine : 198 recettes pour suivre le régime hypotoxique du docteur Jean Seignalet
  • Colette Lesure
  • Éditeur: François-Xavier de Guibert
  • Édition no. 3 (11/25/2004)
  • Broché: 255 pages
No. 7
Le régime Seignalet en 45 recettes spécial cru : 100% sans gluten et sans lait
2 Commentaires
PROMONo. 8
Cuisiner cru avec le régime Seignalet : Sans gluten, sans lait
9 Commentaires
Cuisiner cru avec le régime Seignalet : Sans gluten, sans lait
  • Anne Seignalet, Frédérique Cervoni
  • Éditeur: Prat
  • Broché: 207 pages
No. 9
Recettes sans gluten ni laitage - selon les principes du Dr Jean Seignalet
29 Commentaires
Recettes sans gluten ni laitage - selon les principes du Dr Jean Seignalet
  • Marie Delmas
  • Éditeur: Mercure Dauphinois
  • Broché: 160 pages
No. 10
Le régime hypotoxique - Sans gluten et sans produits laitiers
3 Commentaires
Le régime hypotoxique - Sans gluten et sans produits laitiers
  • Marie-France Thivierge
  • Éditeur: Broquet Inc
  • Édition no. 0 (09/10/2018)
  • Relié: 174 pages

 

Qu’est- ce que le régime Seignalet ?

Elaboré en 1985 par le Dr Jean Seignalet, le régime Seignalet n’est pas un régime au sens strict du terme mais plutôt des principes de nutrition comme le régime méditerranéen ou le régime Paléo.

La base de ce régime alimentaire est que les aliments modernes sont génétiquement différents des aliments ancestraux, et le tractus gastro-intestinal humain n’a pas eu le temps de s’adapter à ces changements.

Le Dr Seignalet croyait également que la cuisson à haute température pouvait modifier la structure protéique des aliments, ce qui peut entraîner de l’auto-immunité ainsi que l’altération de la flore gastro-intestinale.

Il croyait que ces protéines modifiées pourraient ne pas être entièrement digérées, ce qui pourrait modifier la flore bactérienne d’une flore de fermentation (de préférence physiologique) à une flore de putréfaction (de préférence non physiologique).

Les bactéries, qui travaillent à la putréfaction des protéines, créent des sous-produits toxiques qui peuvent causer de nombreux déséquilibres et entraîner des maladies.

La philosophie de ce régime alimentaire consiste à manger des aliments non modifiés, qui peuvent être complètement digérés et assimilés, ou utilisés correctement par l’organisme.

 

Quels sont les aliments autorisés et interdits ?

Aliments interdits

  • Le blé et ses dérivés : pain, pâtes alimentaires, pizza, semoule, farine, croissants, gâteaux, biscuits, pains croquants, etc.
  • Autres céréales : seigle, orge, maïs et ses dérivés (corn flakes, farine de maïs, etc.), avoine… sauf riz, sarrasin et petit épeautre.
  • Tout le lait animal et ses dérivés : beurre, fromage, crème, yaourt, crème glacée.
  • Sel blanc raffiné, huiles raffinées
  • Sucre blanc raffiné, conserves, margarines, bière (contient de l’orge)

Aliments à éviter

Tous les aliments cuits en particulier :

  • Produits de charcuterie cuits (pâté, saucisse, jambon…)
  • Viandes trop cuites, foie, rognons, oeufs trop cuits, poisson trop cuit, huiles cuites, graines oléagineuses grillées ou cuites.

Aliments autorisés

  • Viande crue ou peu cuite (bleue)
  • Viandes crues de type charcuterie (jambon cru, saucisse séchée, salami, chorizo, etc.)
  • Oeufs à la coque, omelette liquide
  • Poisson cru (carpaccio) ou cuit à la vapeur si nécessaire
  • Mollusques et crustacés, fruits de mer
  • Légumes verts ou légumes secs cuits à la vapeur, légumes crus
  • Fruits frais, fruits secs et graines oléagineuses brutes, miel
  • Soja (lait, yaourt), sel entier, sucre entier
  • Huiles de première pression à froid.
  • Riz, sarrasin, petit épeautre
  • Chocolat noir
  • Graines germées de céréales et légumineuses autorisées
  • Les aliments fumés (viande, poisson) avec modération
  • Toutes les boissons non alcoolisées avec thé et café avec modération
  • Toutes les boissons alcoolisées (avec modération) sauf la bière

 

Autres recommandations

  • Choisissez du sel et des sucres entiers même si la consommation de sucre raffiné n’est pas un obstacle à l’efficacité du régime alimentaire.
  • Privilégiez les aliments biologiques qui contiennent moins de produits toxiques comme les pesticides.
  • Enfin, il est recommandé de prendre des suppléments de vitamines et de minéraux à des doses physiologiques et dans des proportions équilibrées. C’est un adjuvant utile parce que les méthodes de production actuelles fournissent souvent des aliments qui ont été cultivés trop rapidement et qui sont moins riches en nutriments.

 

Quels sont les bénéfices du régime Seignalet ?

  • Amélioration des symptômes de l’arthrite, du syndrome inflammatoire de l’intestin, du lupus et d’autres maladies auto-immunes
  • Diminution du risque d’obésité, de maladies cardiaques, de diabète, de dépression, de cancer et d’autres maladies.
  • Réduction des marqueurs inflammatoires dans le sang
  • Amélioration du taux de sucre dans le sang, du taux de cholestérol et du taux de triglycérides
  • Amélioration de l’énergie et de l’humeur

Régime Seignalet

Conseils pratiques

Cuisiner avec le régime Seignalet

La cuisson génère un grand nombre de molécules complexes qui n’existent pas à l’état naturel (comme les molécules de Maillard).

C’est pourquoi le régime Seignalet exclut tous les aliments cuits dangereux et exige la consommation de quantités maximales de produits crus.

Cependant, un chauffage doux en dessous de 110°C est autorisé, ce qui signifie que vous pouvez manger des aliments chauds et préparer des soupes, purées, poissons et viandes blanches, flans et même gâteaux avec un vitalisant (vapeur douce), pocher, cuire au bain-marie ou au four très bas (pour des meringues ou macarons par exemple).

Outre le carpaccio et le steak tartare, il existe également des viandes crues (jambon cru et saucisse) qui donnent du goût à un délicieux plat de lentilles en quelques minutes. Et rien ne vous empêche de combiner un carpaccio avec un légume cuit !

Il est tout aussi important de consommer des huiles vierges brutes plutôt que des huiles raffinées, qui ont une grande valeur à partir du moment où elles sont consommées, vierges et brutes : Huile d’olive, de noix, de noisette, de soja, de colza, d’onagre et de bourrache par exemple…

Les légumes et les fruits sont délicieux dans les salades et il existe des centaines de façons de les préparer. Quelques noix, noisettes ou graines de sésame les mettront en valeur. Comme les légumineuses, laissez-les tremper toute la nuit.

Vous verrez qu’il y a une grande variété de plats délicieux qui n’ont pas besoin d’être cuisinés ou qui n’ont besoin que d’un peu de cuisson !

Les céréales

Le régime Seignalet exclut toutes les formes de céréales mutantes telles que le blé (pains, gâteaux, pâtisseries et pizzas…), le maïs, l’épeautre, le kamut, l’avoine et l’orge et leurs dérivés.

Le sarrasin, les pois chiches, le riz, le quinoa, les farines de châtaigne, la poudre d’amande ou de noisette ainsi que la fécule de pomme de terre peuvent être utilisés à des fins de cuisson.

Pour vous aider à faire du pain, vous pouvez faire des gâteaux avec un vitalisant. Il existe des préparations sans blé (crêpes de sarrasin ou de châtaignes) qui peuvent remplacer le pain.

Les galettes de riz vendues commercialement sont autorisées mais non recommandées car elles sont cuites à une température trop élevée.

Il existe également des types de craquelins de sarrasin qui constituent une alternative intéressante.

N’hésitez pas à préparer vos repas avec des aliments copieux : riz, quinoa, pommes de terre, légumes secs (lentilles, pois, pois chiches, haricots…) pour savourer une délicieuse sauce (crue ou cuite en douceur) ; ou pour égayer une salade, noisettes, noix ou sésame.

Les fruits (banane, pomme, ananas…) ou les légumes (champignons de Paris, endive…) peuvent remplacer le pain et le beurre conventionnels ou le pain grillé.

Le sirop de blé et la farine de maïs qui ne contiennent (officiellement) aucune protéine sont autorisés dans le régime Seignalet, sauf pour les personnes atteintes de la maladie coeliaque.

Produits laitiers

Avec le régime Seignalet, vous ne pouvez pas boire de lait animal : lait de vache, de brebis, de chèvre….

Lorsque vous excluez les produits laitiers, ne commencez pas à prendre du lait de soja ou des yaourts. Il existe de nombreux laits végétaux et vous pouvez les préparer vous-même (poudre d’amande, poudre de noisette, poudre de cacao).

Essayez donc le lait de noisette au chocolat fondu pour les enfants ! Les desserts au soja sont de plus en plus variés et chacun a son goût particulier. Pensez également aux préparations à base de fruits comme les compotes.

Pour la cuisine, il existe des crèmes de soja et de riz à utiliser comme liants crémeux et légers ainsi que de nombreux produits complémentaires. N’en abusez pas, équilibrez vos repas.

Pensez aussi à la crème de sésame (pour l’humus par exemple) et à la crème d’amande (dans la soupe aux lentilles par exemple).

Ne mangez pas de margarine qui contient beaucoup d’acides gras trans. Utilisez des huiles brutes avec leurs différentes saveurs et des “beurres” végétaux (arachide et caroube).

Quel est le meilleur livre sur le régime Seignalet en 2019 ?
10 (100%) 1 vote[s]

Dernière mise à jour le 2019-06-24. Liens et images fournis par Amazon Product Advertising API

Categories: Livres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *