Maison & Jardin

Comment choisir un robot tondeuse pour une moyenne surface ? – Achetezlemeilleur.com, Achetez mieux et moins cher

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

On considère comme une moyenne surface les pelouses dont la superficie est comprise entre 500 et 2000, voire 2500 m². Ce sont celles pour lesquelles les constructeurs ont l’offre de robots tondeuse la plus large. La concurrence a beaucoup d’avantages, mais elle peut aussi rendre le choix d’un produit plus difficile.

 

Les moyennes surfaces : une diversité gigantesque

La vraie difficulté pour les moyennes surfaces, c’est que les terrains dont il est question ont des structures extrêmement variables : certains sont relativement plats, d’autres ont un fort dénivelé. Il peut y avoir plus ou moins d’obstacles.

Ici, ce qui va vraiment compter c’est la connaissance que vous avez de votre jardin. Cela va être capital dans votre choix.

En effet, les modèles proposés ont des caractéristiques très différentes les uns des autres. Certains sont plutôt orientés puissance brute mais ne sont pas très programmables. D’autres sont très pratiques, mais un peu plus longs à tondre.

 

Quel est le prix ?

Comptez 1300 ou 1500€ en moyenne, tout en étant prêt(e) à investir plus si votre terrain se situe dans la limite haute des moyennes surfaces ou que vous êtes particulièrement exigeant(e) sur la rapidité d’exécution et les performances.

 

Quel est le coût des consommables ?

Les lames sont généralement assez abordables.

Les roues peuvent être en caoutchouc, en gomme ou en plastique et les prix vont généralement de 50 à 300€ pour les renouveler complètement.

Comme sur tous les robots tondeuse, les batteries restent le point sensible : vous pouvez être amené(e) à dépenser plusieurs centaines d’euros pour les remplacer.

Quelles caractéristiques pour une tondeuse moyenne surface ?

C’est très clairement la catégorie dans laquelle vous avez le plus de choix. Notez qu’il est important que vous pondériez les informations que nous vous donnons ici en fonction de la forme et de l’inclinaison de votre terrain.

 

L’autonomie

Si le fabricant l’affiche, regardez combien de temps le robot peut travailler sans avoir besoin d’être rechargé. Intéressez-vous aussi au temps de charge : s’il est très long, cela va créer des difficultés pour stocker l’appareil après usage par exemple.

Ensuite, considérez la surface couverte. Si votre terrain fait 500 m², n’hésitez pas à opter pour un robot couvrant 600 m².

Dans le monde des robots tondeuse, il est utile d’avoir une marge : c’est l’assurance que votre appareil va pouvoir traiter votre terrain en une seule fois. Cela diminue le nombre de recharges nécessaires pour la batterie.

 

La batterie et la puissance

Les batteries avec une tension plus forte équipent, dans la majorité des cas, des appareils dont les performances sont supérieures. Naturellement, vous pouvez aussi consulter la puissance moteur indiquée en watts.

Avant, il y avait plusieurs sortes de batterie, mais maintenant c’est quasiment toujours celles au lithium qui sont privilégiées par les fabricants, puisque ce sont tout simplement les plus durables.

 

La façon de cheminer

Deux options principales ici :

  • Le cheminement aléatoire, la plus courante. La machine est livrée avec une station de charge et des câbles qui vont servir à dessiner une zone rectangulaire au sein de laquelle elle suivra un parcours au hasard, en changeant de direction si elle rencontre un fil ou un obstacle.

L’avantage, c’est que vous n’avez absolument rien à faire. L’inconvénient, c’est que l’appareil va souvent repasser sur des endroits où il a déjà coupé l’herbe.

  • Le cheminement GPS : c’est notre favori. C’est vous qui allez définir directement le parcours de la machine sur votre terrain.

Vous l’aurez compris, l’atout de ce mode de fonctionnement, c’est la précision : vous limitez nettement les trajectoires inutiles du robot. En revanche, il implique, c’est vrai, plus d’investissement de votre part.

 

La sécurité

Les tondeuses pour moyennes surfaces ne disposent pas toujours d’un châssis de protection du carter et des roues, mais à part cela, elles sont assez comparables en règle générale aux modèles haut de gamme. Elles sont normalement dotées :

  • D’un code PIN.
  • D’un système d’arrêt automatique en cas de danger.
  • D’une fonction d’alerte en cas d’incident.

Bien entendu, les modèles équipés d’un GPS en profitent pour permettre la géolocalisation.

 

La connectivité

Les modèles sans Wifi ou Bluetooth deviennent plus rares, mais existent encore. Toutefois, nous vous conseillons vraiment de choisir une tondeuse qui peut être contrôlée depuis une application mobile. Vous allez vraiment gagner en confort.

 

Le taux de pente géré

C’est extrêmement important. Si votre terrain est pentu, il est absolument impératif de sélectionner un appareil adapté. Le taux de pente géré peut être indiqué en degrés ou en pourcentages.

 

Comment faire face à l’abondance de marques et de modèles ?

Lors de vos recherches, vous allez sûrement remarquer qu’il existe une impressionnante abondance de modèles, et que chaque constructeur se présente comme une référence.

Pour en savoir plus sur les marques, consultez ce guide.

Si Husqvarna, Worx ou Gardena sont, par exemple, des fabricants connus et plutôt bien réputés, la marque ne fait pas tout. Vous pouvez vous y fier, mais il y a d’autres outils pour vous aider à choisir, tels que les comparatifs et les avis des clients.

Identifiez aussi le vocabulaire des robots tondeuse. Par exemple, les modèles dits Connect sont souvent ceux permettant le contrôle depuis un smartphone.

 

Vous avez désormais toutes les clés en main pour trouver l’appareil idéal. Mais si vous souhaitez obtenir plus d’informations, ou que vous avez des commentaires à faire, n’hésitez pas à utiliser l’espace dédié. Il vous est aussi possible de nous contacter via la page prévue à cet effet : nous vous répondrons au plus vite.

Ancien journaliste indépendant pour la presse écrite et numérique. Fan de robotique et de yoga :)

Écrire un commentaire

Pinterest