Conseils & Guides

Quand hiverner son robot tondeuse ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Les robots tondeuse ont beau être des alliés infatigables pour l’entretien de votre jardin, les faire fonctionner toute l’année, ce serait un peu trop leur en demander. Lorsque les températures sont basses, pour éviter d’endommager la batterie et d’autres composants, il est absolument nécessaire de procéder à l’hivernage de l’appareil.

 

Quelle est la bonne période pour hiverner mon robot

Vous l’avez compris, le mot « hiverner » est dérivé d’hiver. En cette saison, les intempéries, voire la neige, constituent des obstacles sérieux à l’entretien d’une pelouse. De plus, la croissance des herbacées et autres plantes n’est généralement pas aussi marquée qu’au printemps ou en été.

C’est donc le bon moment pour faire une pause.

En France, l’hivernage dure généralement d’octobre ou novembre à février ou mars. Mais ce n’est pas une règle absolue : c’est aussi à vous de vous adapter et de prendre en compte les conditions climatiques.

 

Que faire de la batterie ?

Il y a deux solutions pour la batterie, et celle qui convient dépend de votre modèle. Pas de panique : elle est indiquée dans votre notice d’instructions.

 

  • Laisser la batterie dans le robot : certains constructeurs ont développé des batteries qui ne craignent rien en restant dans l’appareil, qui devra quant à lui rester branché. Des technologies spéciales permettent une consommation énergétique très réduite.

 

  • Recharger complètement le robot, puis retirer la batterie : plus souvent, vous allez devoir tout simplement enlever la batterie, non sans avoir laissé une charge complète se terminer auparavant. Puis il faudra ensuite la stocker à l’abri du froid et de l’humidité.

 

Que faire avant d’hiverner le robot tondeuse ?

Vous voilà au début de l’hiver, il commence à faire frais et humide, votre machine ne parvient plus à tondre votre pelouse efficacement et vous pensez qu’il est grand de temps lui accorder des vacances bien méritées ?

Dans ce cas, la première étape est tout simplement de l’éteindre.

Ensuite débranchez l’intégralité de votre installation. Cela va vous permettre, entre autres, d’éliminer tous les risques de court-circuit. Ce qui amène, il faut le reconnaître, à une bien meilleure tranquillité d’esprit !

Avant de passer à l’hivernage à proprement parler, nettoyez le robot, la station de recharge, et, s’il y a lieu les câbles.

 

L’hivernage, comment ça marche ?

Hivernage est un joli mot pour dire qu’il faut stocker et protéger les différents composants du robot. Les deux plus grandes menaces sont l’humidité et le gel.

Il faut donc trouver une pièce où il ne fait pas trop frais, et qui soit assez sèche.

Il y a deux façons de faire :

  1. Vous avez un espace de stockage adéquat et spacieux : n’hésitez pas à démonter la station de recharge, à retirer les câbles du jardin, et à tout placer au sec. C’est un peu contraignant, car vous allez devoir réeffectuer en entier l’installation ensuite, mais c’est la solution la plus sûre.
  2. Votre espace de stockage est limité : il est tout de même indispensable de mettre le robot à l’abri. Pour la station de charge et les câbles guide et périmétrique, une alternative consiste à les bâcher. Ne les laissez pas à l’air libre exposés à la pluie ou à la neige !

Exemple de mise en hivernage pour le Husqvarna Automower 430x :

Que se passe-t-il si je n’effectue pas l’hivernage ?

C’est très risqué et cela peut grandement compromettre la durée de vie de votre robot, voire aboutir à une panne complète. En effet, bien que ces appareils bénéficient la plupart du temps d’une bonne qualité de fabrication, ils sont par nature très sensibles à la pluie, la neige ou la grêle.

 

Y a-t-il des robots adaptés pour l’hiver ?

Quelques fabricants se sont lancés dans la création de robots polyvalents capables de tondre au printemps et de déneiger lorsqu’il fait très froid. Si sur le papier l’idée est excellente, ces produits sont pour l’essentiel à l’état de prototype, et ne sont pas encore disponibles dans le commerce, ou alors à des tarifs prohibitifs.

En revanche, si vous habitez dans une zone particulièrement pluvieuse ou froide, même lors des saisons normalement plus douces, vous pouvez opter pour un modèle doté d’une résistance améliorée face aux intempéries. C’est même recommandé, bien que cela puisse coûter un peu plus cher.

Mais vous devrez lui aussi l’hiverne quoiqu’il en soit.

 

L’hivernage est terminé. Comment réinstaller mon robot ?

Le processus d’installation en lui-même ne change pas.

En revanche, vous devez réaliser des vérifications complémentaires :

  • Sur le robot : assurez-vous qu’il est propre. Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à le faire passer par la case nettoyage. Un coup de brosse ne lui fera de toute façon pas de mal avant de tondre de nouveau.

Il est également impératif de vérifier l’état des lames. Celles-ci peuvent avoir rouillé, ou être endommagées pour une raison quelconque. Dans ce cas, il faut absolument les remplacer.

 

  • Sur la station de charge : là encore, montrez-vous vigilant(e) quant à la propreté, pour éviter que votre machine s’expose à des saletés supplémentaires dès qu’elle a besoin de recharger ses batteries.

 

  • Sur la batterie, les fiches, prises : comme pour le reste, un nettoyage s’impose.

 

  • Sur le câble périmétrique et le câble guide : que vous les ayez stockés ou laissés dehors, prenez le temps d’analyser chaque section de fil.

 

Après avoir fait tout cela, vous pouvez mettre le robot au travail en toute sécurité.

 

Je ne veux pas gérer l’hivernage. Y-a t-il une solution ?

Si vous n’avez vraiment pas envie de vous prendre la tête, sachez qu’il existe des entreprises qui peuvent se charger de l’hivernage de la tondeuse à votre place.

Elles offrent généralement des prestations complémentaires : check-up complet de l’état du robot, nettoyage et réinstallation une fois l’hiver fini par exemple.

Toutefois, les tarifs sont souvent assez élevés. C’est donc surtout intéressant pour les personnes qui sont très occupées et pour qui le budget n’est pas un obstacle, ou encore pour celles qui n’ont pas de lieu de stockage adéquat.

 

Désormais, le processus d’hivernage n’a plus aucun secret pour vous ! Voyez-le comme une étape indispensable du cycle de vie de votre robot tondeuse. Il va vous permettre de garder un appareil toujours au top. Si vous avez des questions, ou êtes à la recherche de détails supplémentaires, nous vous invitons à nous contacter.

Écrire un commentaire

Pinterest