Quel est le meilleur livre sur la sociologie en 2018 ?

« La sociologie est l’étude des êtres humains dans leur milieu social », selon Emile Durkheim. Cette définition de base de la sociologie englobe, cependant, plusieurs autres sous disciplines et comprend davantage de sujets intéressants.

Vous voulez en savoir plus ? Nous vous expliquons tout dans cet article et vous conseillons les meilleurs livres pour approfondir le sujet.

black think about it GIF by Identity

Les 10 meilleurs livres sur la sociologie

Vous voulez être sûr(e) de ne pas être déçu(e) dès les premières pages ? Alors choisissez parmi cette sélection des meilleurs livres sur la sociologie, basée sur les avis de plusieurs centaines de lecteurs et lectrices !

No. 1
Divertir pour dominer : La culture de masse contre les peuples
60 Commentaires
Divertir pour dominer : La culture de masse contre les peuples
  • Offensive
  • Éditeur: Editions L'échappée
  • Broché: 268 pages
No. 2
100 fiches pour comprendre la sociologie
1 Commentaires
100 fiches pour comprendre la sociologie
  • sociologie|fiches
  • Gilles Renouard
  • Éditeur: BREAL
  • Édition no. 7 (10/06/2017)
  • Broché: 300 pages
No. 3
Les grands auteurs de la sociologie : Tocqueville, Marx, Durkheim, Weber
7 Commentaires
Les grands auteurs de la sociologie : Tocqueville, Marx, Durkheim, Weber
  • Henri Mendras, Jean Etienne
  • Éditeur: Hatier
  • Poche: 190 pages
No. 4
Les décisions absurdes: Sociologie des erreurs radicales et persistantes
40 Commentaires
No. 5
La Sociologie pour les Nuls
6 Commentaires
La Sociologie pour les Nuls
  • Jay GABLER, Alexis TREMOULINAS
  • Éditeur: First
  • Broché: 384 pages
No. 6
Sociologie des réseaux sociaux
8 Commentaires
Sociologie des réseaux sociaux
  • Pierre MERCKLÉ
  • Éditeur: La Découverte
  • Édition no. 3 (02/11/2016)
  • Broché: 128 pages
No. 7
La Sociologie
  • Durkheim Emile
  • Thriller Editions
  • Format Kindle
  • Français
No. 8
Le Livre noir des serial killers - Dans la tête des tueurs en série
40 Commentaires
Le Livre noir des serial killers - Dans la tête des tueurs en série
  • Stephane Bourgoin
  • Éditeur: Points
  • Poche: 792 pages
No. 9
Le bonheur paradoxal: Essai sur la société d'hyperconsommation
7 Commentaires
Le bonheur paradoxal: Essai sur la société d'hyperconsommation
  • Gilles Lipovetsky
  • Éditeur: Folio
  • Poche: 496 pages
No. 10
La Sociologie
1 Commentaires
La Sociologie
  • Éditeur: Sciences Humaines
  • Broché: 256 pages

 

Qu’est-ce que la sociologie ?

Les différentes approches de la sociologie

Max Weber, Karl Marx et Emile Durkheim sont les fondateurs de la sociologie. Ce dernier est considéré comme le père fondateur français, celui qui a établi les bases, toujours utilisées dans les études actuelles. Il interprète la question de sociologie comme l’étude des faits sociaux, de type quantitatif et comme une discipline scientifique.

Max Weber assimile la sociologie aux sciences de la culture et essaie de comprendre les phénomènes collectifs. Pour lui, le but de la sociologie est d’utiliser les activités sociales, en les interprétant, pour pouvoir les comprendre et ainsi expliquer les relations de causes à effets qui s’y attachent.

Pour Karl Marx, la sociologie est une étude du fonctionnement des sociétés, et a pour but la lutte contre les fléaux sociaux, dont la pauvreté, l’alcool ou l’immoralité, et même contre la révolution. Il propose une compréhension scientifique, purement laïque loin des interprétations religieuses pour comprendre l’organisation sociale.

La sociologie, l’individu et les groupes

La sociologie est une science qui cherche à comprendre les comportements sociaux. Elle étudie les individus, les groupes et les classes sociales pour en comprendre le fonctionnement. Elle tente d’expliquer les faits sociaux évidents avec des explications faciles et d’apporter un nouveau regard sur le monde, sur autrui et sur la vie.

Elle peut s’intéresser à un individu isolé. Mais cette discipline se penche également sur la transformation des groupes et des sociétés. Elle s’applique dans l’étude des normes sociales, des codes et croyances qui sont les bases de la stabilité sociale. Il y a toujours des hiérarchies, des rôles et responsabilités, des rites qui structurent chaque société.

Il existe également des conflits et des contradictions qui peuvent influencer le comportement des individus et même de la société, et donc conduire à des transformations. C’est pour cela que la sociologie s’attache aussi à la compréhension de ces conflits.

 

La sociologie et la vie collective

Toutes les sociétés ont une vie collective et comprennent différents groupes d’individus. La réflexion sur cette vie collective ayant déjà fait l’objet d’études sociologiques depuis Aristote, la sociologie continue à s’y intéresser. Les groupes étant un sous-ensemble particulièrement actif dans la vie sociale, ils l’influencent forcément.

L’étude des collectivités est essentielle dans l’étude du fonctionnement de la société. C’est un construit humain, une œuvre humaine donc, qui a besoin d’être expliqué et compris, voire être considéré.

En même temps, certaines pensées humaines, même dites personnelles, émergent d’une ou plusieurs collectivités, suite à des interactions sociales et donc à l’appartenance à un groupe.

Tous les phénomènes individuels doivent être analysés sous une dimension sociale. Il est d’ailleurs évident qu’un individu évolue dans une société : dans la famille, à l’école ou au bureau et que chacun a ses propres origines sociales ou ethniques, un langage propre et une éducation donnée.

Les interventions

La sociologie intervient dans l’étude des relations humaines, des actions de l’homme et de toutes les représentations sociales qui forment les sociétés, et leurs évolutions. En effet, toutes les sociétés connaissent des développements et évolutions qui peuvent changer leurs caractéristiques.

La sociologie s’intéresse ainsi aux rapports entre les individus et la société dans laquelle ils se trouvent. Elle étudie des parcours de vie et touche des actions sociales, même les mouvements sociaux. Dans ce sens, elle s’imprègne des informations au niveau des groupes sociaux en tout genre et leurs organisations.

Dans une autre branche, la sociologie attaque également les sujets d’envergure comme les aspects culturels de la société humaine, les évolutions technologiques, l’économie et la politique. De même pour les questions d’environnement et de migrations internationales.

 

Les champs d’application

La sociologie s’applique dans le cadre de la société, et dans tous ses remembrements. En tant que science, elle a sa propre méthode d’observation et d’interprétation. Elle a, de même, sa propre façon de penser, d’analyser et d’interpréter une situation donnée.

Les sujets sont nombreux. Cela peut concerner l’identité et la citoyenneté, l’intégration sociale et la discrimination ou encore la migration. Ce sont des points très importants, car ils se retrouvent dans toutes les formes de société. Elle tente également d’apporter des stratégies de développement plus efficaces aux pays en développement;

La sociologie étudie aussi la transformation des mœurs et coutumes, les religions, les conditions de travail et les inégalités sociales. Elle s’intéresse d’ailleurs aux nouvelles technologies qui participent de très près au changement social.

Elle traite aussi de la santé publique, des relations et interactions entre les personnes privées et publiques ainsi qu’à la mode ou à la culture populaire.

 

Être sociologue

Si vous êtes intéressé par le travail de sociologue, voici quelques idées qui vous motiveront. Sachez que tout sociologue se doit de collecter des données sur terrain et de les analyser pour pouvoir apporter une contribution tangible dans la société et inciter au changement social.

Dans toutes les situations et quelle que soit la recherche à effectuer, son analyse doit être objectif pour arriver à une conclusion concrète. Conclusion qui doit apporter des solutions applicables dans la société d’étude. Mais concrètement, que fait un sociologue ?

 

Le travail de sociologue

Un sociologue est chargé des synthèses documentaires, des entretiens et des questionnaires, des sondages et des récits de vie. Il est amené à faire des études de cas avec des individus isolés, chacun de leur côté, et à diriger des groupes de discussion. C’est le fameux focus group.

Comme il rassemble des informations, il doit en faire l’analyse. Il peut s’agir d’analyses statistiques dans le cadre d’une étude quantitative, ou d’une analyse de discours pour une étude qualitative.

Il évalue également les programmes et politiques d’une société, d’une association et même de l’État, et fait une étude de besoins de la population. Il peut être appelé comme coordinateur de projet ou comme consultant. Mais il reste toujours un rédacteur de rapports sociaux et peut publier des articles scientifiques ou même devenir enseignant.

Dernière mise à jour le 2018-12-12. Liens et images fournis par Amazon Product Advertising API

Catégories Livres

Laisser un commentaire