Savez-vous que l’intestin contient près de 200 millions de neurones ? Si la réponse est non, vous le savez maintenant.

Ce chiffre considérable lui vaut le surnom de second cerveau, car c’est le seul organe du corps humain à posséder autant de cellules névralgiques. Un détail qui mérite une attention particulière.

Vous voulez en savoir plus sur le sujet ? Vous êtes au bon endroit !

 

money time GIF

 

Les 10 meilleurs livres sur l’intestin

Vous voulez être sûr(e) de ne pas être déçu(e) dès les premières pages ? Alors choisissez parmi cette sélection des meilleurs livres sur l’intestin, basée sur les avis de plusieurs centaines de lecteurs et lectrices !

No. 1
Le charme discret de l'intestin : Tout sur un organe mal aimé
200 Commentaires
Le charme discret de l'intestin : Tout sur un organe mal aimé
  • Giulia Enders
  • Éditeur: Actes Sud
  • Édition no. 0 (11/01/2017)
  • Broché: 368 pages
No. 3
L'intestin notre deuxième cerveau
34 Commentaires
L'intestin notre deuxième cerveau
  • Pr Francisca Joly Gomez
  • Éditeur: Marabout
  • Poche: 384 pages
No. 4
Syndrôme de l'intestin irritable: La méthode anti-douleur
55 Commentaires
Syndrôme de l'intestin irritable: La méthode anti-douleur
  • Mélanie Duféey
  • Éditeur: Hachette Pratique
  • Broché: 256 pages
No. 7
Et si je mettais mes intestins au repos?
31 Commentaires
Et si je mettais mes intestins au repos?
  • repos|intestin
  • Thomas UHL
  • Éditeur: Solar
  • Broché: 224 pages
No. 8
Gut: The Inside Story of Our Body's Most Underrated Organ (Revised Edition)
  • Éditeur: Greystone
  • Édition no. 1 (03/27/2018)
  • Broché: 304 pages
PROMONo. 9
Le charme discret de l'intestin : Tout sur un organe mal aimé
591 Commentaires
Le charme discret de l'intestin : Tout sur un organe mal aimé
  • Éditeur: Actes Sud Editions
  • Broché: 350 pages
No. 10
Intestin irritable, les raisons de la colère
20 Commentaires
Intestin irritable, les raisons de la colère
  • Professeur Jean-Marc Sabaté
  • Éditeur: Larousse
  • Broché: 320 pages

 

Le rôle de l’intestin dans l’organisme humain

Chez un homme adulte, l’intestin mesure 8 mètres et peut couvrir une surface d’environ 200 mètres carré (200 m²), ce qui équivaut à un terrain de tennis. Il fait partie de l’appareil digestif et comprend l’intestin grêle et le gros intestin. Il faut savoir que l’intestin participe directement à la transformation des aliments en nutriments. Son rôle est donc capital pour le bon fonctionnement de l’organisme humain.

Effectivement, les parois de l’intestin grêle sont constituées de cellules qui absorbent les nutriments dans les aliments. De récentes découvertes ont montré que l’intestin communique aussi avec le système nerveux central par le biais de substances chimiques. D’après le Pr Stanislas Bruley, c’est un organe sensible et intelligent.

Ce chercheur stipule que « Les informations sont fournies par des neuromédiateurs, substances chimiques présentes dans le système nerveux entérique ou SNE, qui seraient libérées, par exemple en cas de distension de l’intestin ».

Interaction entre l’axe intestin-cerveau 

Selon le Pr Neunlist, qui est le responsable de l’unité de recherche U913 INSERM à Nantes, l’intestin est un cerveau digestif. Il serait capable d’agir seul. D’après ses dires, le cerveau est étroitement connecté avec cet organe. Une connexion bilatérale s’établit alors entre eux, ce qui forme l’axe intestin-cerveau.

C’est une relation complexe qui se fait via les voies nerveuses sympathiques (ou les nerfs splanchniques) et parasympathiques (ou nerfs vagues). Des études ont également montré que 95% de la sérotonine, qui joue un rôle de neurotransmetteur, serait produite au niveau de l’intestin. Encore appelée « hormone de sérénité », la sérotonine participe aux échanges entre le cerveau principal et les intestins.

Dans cette étroite communication du cerveau et de l’intestin, le microbiote intestinal intervient aussi et joue un rôle de médiateur.

Le microbiote intestinal, c’est quoi ?

Le microbiote intestinal ou flore intestinale est l’ensemble des micro-organismes qui peuplent le tube digestif. On estime leur nombre à environ 100 000 milliards, soit dix fois plus que le nombre de cellules composant le corps d’un être humain. Il pèse à peu près deux kilos chez une personne adulte, et les spécialistes tendent à le considérer comme un organe à part.

De nombreuses recherches ont été menées par des scientifiques sur le microbiote intestinal et son influence sur le fonctionnement de l’organisme. Puis, on a découvert que, à part ses rôles métaboliques et de défense contre les infections microbiennes, il participe aux communications de l’axe intestin-cerveau.

Certains chercheurs pensent même que, en cas de déséquilibre, il pourrait être responsable de maladies psychiatriques et neurologiques. En effet, le microbiote intestinal pourrait avoir un effet modérateur en relation avec la réponse au stress.

Le rôle du microbiote intestinal

Le microbiote présente des effets sur le cerveau, et ce, par l’intermédiaire de la circulation sanguine et les nerfs. Il libère des hormones et des molécules qui vont servir de transmetteurs.

Le microbiote intestinal aurait également des rapports avec l’autisme, mais les recherches sont encore en cours. D’autres liens intéressants et qui méritent réflexion apparaissent dans le système immunitaire et l’axe cerveau-intestin avec le microbiote.

La maladie de Parkinson, par exemple, serait une conséquence de la présence de lésions intestinales. Et pourtant, cette maladie attaque les fonctions neuronales du cerveau.

D’autres pistes

L’intestin participe à la défense de l’organisme. Il sélectionne et catégorise les bactéries et les nutriments, et les élimine si besoin. Des milliards de cellules travaillent pour nous immuniser et d’autres pour tuer les bactéries.

Le plus sûr, c’est que même la construction de l’intestin permet d’éviter de nombreuses maladies et d’éviter que des agents pathogènes ou toxiques arrivent dans le sang. Cela n’a rien de nouveau, mais peut prouver la pertinence de l’axe intestin-cerveau, puisque l’intestin serait assez intelligent pour prévenir plusieurs maladies, tout comme le cerveau.

Ce mécanisme complexe du système digestif et du cerveau permet même de dire que l’intestin est bien plus qu’un simple organe.

En tout cas, il a été prouvé qu’un déséquilibre du microbiote intestinal pourrait être dû à certains troubles psychiques, et vice-versa. C’est même pour cette raison que l’intestin est le siège de plusieurs émotions. C’est le gros cerveau du ventre.

Livre intestin

L’intestin : le foyer des émotions

Même si cela pouvait paraître insensé, il semblerait que l’intestin soit le siège de nombreuses émotions humaines. Il serait le responsable du stress, du track, de l’angoisse et bien d’autres aussi. Nous pouvons retrouver là toutes les expressions du genre «  avoir la peur au ventre ou l’estomac noué ».

Suite à plusieurs recherches, il s’avère que le microbiote intestinal agit sur nos comportements et nos émotions. Les intestins des personnes souffrant de dépression seraient plus sensibles à la cortisone, hormone provoquant le stress, que ceux d’individus sains.

En fait, il existe des situations dans lesquelles l’intestin est l’un des premiers organes sollicités. Il est l’émetteur de message au cerveau et aussi le récepteur. Si le cerveau perçoit une situation inhabituelle, il peut provoquer des spasmes ou des contractions au niveau de l’intestin. Ce qui provoque les maux du ventre.

Lien entre cerveau et intestin

Il faut savoir que lorsque nous sommes en situation de stress ou de dépression, dans le système digestif, une hormone de reflux gastrique, de perte d’appétit et de graisse est produite. Le lien entre le cerveau et l’intestin est tel qu’ils agissent et réagissent l’un à l’autre. La santé mentale est dépendante de la santé digestive et métabolique et vice versa.

Ainsi, le microbiote intestinal fait l’objet d’études scientifiques poussées pour trouver des réponses à ce lien existant et intrigant comme quoi les maladies psychiques ou les troubles du comportement alimentaire ont une affinité particulière.

Dans tous les cas, plusieurs de nos émotions sont traduites par des maux de l’intestin. Et plusieurs d’entre eux sont des réponses à un stimulus nerveux envoyé par le cerveau.

Quel est le meilleur livre sur l'intestin en 2019 ?
10 (100%) 1 vote[s]

Dernière mise à jour le 2019-07-21. Liens et images fournis par Amazon Product Advertising API

Categories: Livres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *