Quel est le meilleur livre sur l’hypnose en 2018 ?

L’hypnose est sur une fine ligne de démarcation entre le charlatanisme et la thérapie depuis le 18ème siècle environ, mais elle a récemment pris de la vigueur et de la popularité comme traitement alternatif pour de nombreux troubles. Qu’est-ce que l’hypnose, est-ce qu’elle fonctionne, et si oui, comment ?

Vous souhaitez en savoir plus sur le sujet ? Voici notre sélection des meilleurs livres pour tout savoir et vous former sur l’hypnose !

 

Les 10 meilleurs livres sur l’hypnose

Vous voulez être sûr(e) de ne pas être déçu(e) dès les premières pages ? Alors choisissez parmi cette sélection des meilleurs livres du moment sur l’hypnose, basée sur les avis de plusieurs centaines de lecteurs et lectrices !

No. 2
50 exercices d'autohypnose
58 Commentaires
50 exercices d'autohypnose
  • Mireille Meyer
  • Éditeur: Eyrolles
  • Édition no. 1 (10/16/2014)
  • Poche: 136 pages
No. 3
Guide Pratique d'Hypnose Rapide: Comment créer des effets puissants dans la relation d'aide?
89 Commentaires
Guide Pratique d'Hypnose Rapide: Comment créer des effets puissants dans la relation d'aide?
  • Jordan VEROT
  • Éditeur: Independently published
  • Broché: 422 pages
No. 4
Métaphores et suggestions hypnotiques
74 Commentaires
Métaphores et suggestions hypnotiques
  • D Corydon Hammond
  • Éditeur: Satas
  • Relié: 589 pages
No. 5
Traité pratique de l'hypnose
37 Commentaires
Traité pratique de l'hypnose
  • Milton H. Erickson
  • Éditeur: Grancher
  • Broché: 464 pages
No. 6
Auto-hypnose - Pour Débutants
48 Commentaires
Auto-hypnose - Pour Débutants
  • Patricia d'Angeli, Olivier Lockert
  • Éditeur: IFHE
  • Broché: 198 pages
No. 7
Vaincre la douleur par l'hypnose et l'auto-hypnose
10 Commentaires
Vaincre la douleur par l'hypnose et l'auto-hypnose
  • Christine Cazard-Filiette, Chantal Wood, Antoine Bioy
  • Éditeur: Vigot
  • Broché: 125 pages
No. 8
Votre santé les yeux fermés: Se soigner en toute sécurité par l'hypnose
5 Commentaires
Votre santé les yeux fermés: Se soigner en toute sécurité par l'hypnose
  • Richard Garnier
  • Éditeur: Albin Michel
  • Broché: 256 pages
No. 9
Hypnose - Evolution humaine - Qualité de vie - Santé
25 Commentaires
Hypnose - Evolution humaine - Qualité de vie - Santé
  • Olivier Lockert
  • Éditeur: IFHE
  • Édition no. 4 (03/15/2013)
  • Broché: 716 pages
No. 10
Le grand livre de l'hypnose
12 Commentaires
Le grand livre de l'hypnose
  • Gregory Tosti
  • Éditeur: Eyrolles
  • Édition no. 1 (01/01/2015)
  • Broché: 454 pages

 

 

Initiation à l’auto-hypnose

En premier lieu, la pratique de l’auto-hypnose permet d’entrer dans notre inconscient, pour transformer nos réactions de tous les jours ou nos comportements ancrés. Cette formation est un véritable manuel du cerveau.

Les bienfaits de cette pratique sont considérables. Plonger dans un état hypnotique permet de réduire le stress, d’améliorer le sommeil ainsi que la concentration et la mémoire.

Vous désirez en savoir plus sur l’auto-hypnose ?

Nous vous conseillons la formation de Kévin Finel, spécialiste de l’hypnose.

C’est également le président de l’ARCHE, « Académie de recherche et de connaissance en hypnose Ericksonienne », où il exerce comme thérapeute et formateur.

 

Ce que vous allez apprendre dans cette formation en ligne

  • Vous découvrirez les nombreux bienfaits de l’auto-hypnose
  • Vous serez en mesure d’entrer en état d’hypnose, par vous-même
  • Vous apprendrez l’auto-hypnose de manière simple, progressive et en toute sécurité
  • Après une première approche réussie, vous approfondirez la découverte de votre intériorité
  • Vous découvrirez que l’auto-hypnose est un outil pour lutter contre le stress, améliorer sa concentration, sa mémoire et favoriser le sommeil
  • Vous disposerez d’un véritable manuel du cerveau
  • Vous aurez les clés pour modifier vos comportements ancrés et comprendre vos résistances au changement.

 

Présentation vidéo de cette formation à l’auto-hypnose

Caractéristiques de cette formation à l’auto-hypnose

  • Vidéo à la demande de 1,5 heures
  • Accès illimité
  • Accès sur mobiles et TV
  • Certificat de validation
  • Garantie satisfait ou remboursé de 30 jours

Quelques témoignages de clients

“Etre en soi pour être soi ! Mieux se comprendre pour repousser ses limites. Faire ses propres choix ! C’est l’ouverture que m’apporte cette initiation. Une porte s’est entre-ouverte à moi de la franchir”
Frucot Jean-Christophe

“Les explications de Kevin Finel sont claires, simples et précises. Le cours est très bien organisé et bien orienté sur la pratique. À mettre entre toutes les mains.”
Nicolas Jeanmonod

 

En savoir plus sur Udemy

 

Qu’est-ce que l’hypnose ?

Le terme “hypnose” est dérivé du mot grec ancien pour “sommeil” (“hypnos”).

Les recherches suggèrent qu’il a été inventé au début du 19e siècle par Étienne Félix d’Henin de Cuvillers, un Français intéressé par le rôle de la suggestion sur l’esprit, et les processus mentaux et comportementaux qui ont eu lieu lorsque quelqu’un est tombé dans une transe hypnotique.

D’autres sources suggèrent que c’est le chirurgien écossais Dr James Braid qui a inventé le terme.

Cependant, le concept de transe hypnotique est né plus tôt, au XVIIIe siècle, avec le célèbre physicien allemand Franz Mesmer.

Mesmer prétendait qu’il pouvait montrer l’existence de quelque chose qu’il appelait “magnétisme animal”, qui est un fluide invisible qui “coule” entre les gens, les animaux, les plantes et les choses, et qui peut être manipulé pour influencer le comportement des gens.

Les pratiques simulées de Mesmer ont donné un mauvais départ à l’hypnose, mais l’intérêt pour son potentiel a persisté dans la sphère médicale.

Aux 20e et 21e siècles, l’hypnose a continué d’être explorée et les spécialistes ont acquis une meilleure compréhension de ce qu’elle est et comment elle peut parfois être exploitée pour apporter des bienfaits pour la santé.

livre hypnose

Que savons-nous de l’hypnose ?

Une revue récente publiée dans la revue Neuroscience and Biobehavioral Reviews a défini l’hypnose comme une sorte de régulation descendante de la conscience consciente, un processus dans lequel “les représentations mentales (….) l’emportent sur la physiologie, la perception et le comportement”.

Comme l’expliquent les auteurs, l’hypnose comporte deux éléments principaux : l’induction et les suggestions.

L’induction hypnotique est la première suggestion émise au cours du processus d’hypnose, bien que ce qu’elle devrait être est encore une question de débat.

Les suggestions sont généralement exprimées sous forme d’implications qui suscitent des réponses apparemment involontaires de la part des participants, qui ne croient pas avoir beaucoup ou aucun contrôle (ou agence) sur la situation.

Certaines personnes sont également plus “suggestibles” que d’autres, et les chercheurs ont constaté que les personnes très suggestibles sont plus susceptibles d’avoir un sens de l’agence réduit lorsqu’elles sont sous hypnose.

La suggestibilité hypnotique a été définie comme “la capacité d’expérimenter les altérations suggérées dans la physiologie, les sensations, les émotions, les pensées ou le comportement”.

Les techniques de neuroimagerie ont montré que les personnes très suggestibles présentent des niveaux d’activité plus élevés dans le cortex préfrontal, le cortex cingulaire antérieur et les réseaux pariétals du cerveau pendant les différentes phases de l’hypnose.

Il s’agit de zones du cerveau impliquées dans une gamme de fonctions complexes, y compris la mémoire et la perception, le traitement des émotions et l’apprentissage des tâches.

Cependant, les mécanismes spécifiques du cerveau impliqués dans l’hypnose ne sont pas encore clairs, bien que les scientifiques commencent à reconstituer le profil neurocognitif de ce processus.

livre hypnose

Hypnose et cognition

De nombreuses études lient spécifiquement l’hypnose aux processus cognitifs et la décrivent comme “un phénomène de concentration réceptive attentive”.

Certaines données indiquent le rôle de l’hypnose dans le contrôle de l’attention sélective.

La relation entre l’hypnose et les états d’attention est renforcée par les résultats d’expériences passées, dans lesquelles la suggestion hypnotique a été utilisée pour modifier différents types de perception.

Par exemple, la suggestion a été utilisée pour induire l’agnosie, qui est un état dans lequel le cerveau peut percevoir mais est incapable de reconnaître divers stimuli externes.

D’autres expériences ont utilisé des suggestions pour manipuler le traitement visuospatial, c’est-à-dire la capacité du cerveau à identifier des objets dans l’espace et à reconnaître des formes.

De tels effets ont souvent fait de l’hypnose un attrait pour le showbiz et, lorsqu’elle est traitée comme un tour de magicien, elle provoque des rires et des halètements de joie.

Cependant, la pratique de l’hypnose a parfois attiré un autre type d’attention, lorsque les cascades des “hypnotiseurs” amateurs ont semblé avoir des résultats tragiques.

Une personne à la fin de l’une de ces expériences douteuses a décrit ses mésaventures et son sentiment d’anxiété après l’expérience.

 

Régression : des souvenirs oubliés depuis longtemps, ou tout simplement faux ?

Une autre utilisation fracassante de l’hypnose est celle de la régression hypnotique.

La “régression thérapeutique”, qui est une méthode qui prétend découvrir les souvenirs refoulés d’une personne – souvent des abus et des traumatismes précoces – a parfois été utilisée dans l’hypnoanalyse, qui est une forme de psychanalyse intégrant des techniques d’hypnose.

Certains prétendent même que l’hypnose peut aider à faire régresser des vies antérieures, à déterrer des souvenirs de vies antérieures.

Les recherches existantes suggèrent que la suggestion hypnotique peut être efficace pour induire de faux souvenirs et convaincre les individus de la véracité de ces souvenirs fictifs.

Ces résultats jettent un éclairage négatif sur les allégations de régression passée et sur les souvenirs ainsi retrouvés.

Cependant, il existe également des études qui apportent des preuves en faveur de l’affirmation selon laquelle l’hypnose peut améliorer la mémoire, mais le niveau d’amélioration peut dépendre des attentes individuelles.

 

Usages de l’hypnothérapie

Le potentiel de l’hypnose pour modifier la perception est aussi ce qui en fait une approche particulièrement adaptée à la médecine complémentaire.

L’hypnothérapie est actuellement utilisée, tant aux États-Unis qu’en Europe, pour soulager plusieurs maladies et aider les gens à se débarrasser d’habitudes négatives qui peuvent avoir un impact sérieux sur leur santé.

Certains cas dans lesquels l’hypnothérapie s’est avérée utile comprennent :

Syndrome du côlon irritable (SCI).

Des études ont suggéré que l’hypnose peut soulager les symptômes du SCI à court terme, bien que l’efficacité à long terme n’ait pas encore été testée de façon concluante.

Insomnie et troubles du sommeil.

L’hypnose peut aider à gérer l’insomnie, les cauchemars et les terreurs du sommeil (qui ont tendance à affecter les enfants de 7 à 12 ans), ainsi que certains troubles du sommeil plus inhabituels, comme le somnambulisme.

Des suggestions de relaxation et de maîtrise de soi sont utilisées pour faire face à ces conditions.

Migraine.

Certaines recherches suggèrent que l’hypnose peut être efficace dans le traitement des migraines et des céphalées de tension, et qu’elle pourrait être un traitement alternatif souhaitable grâce à l’absence d’effets secondaires.

Contrôle clinique de la douleur.

L’hypnose peut avoir des effets analgésiques dans le cas de douleur clinique aiguë, ce qui signifie habituellement la douleur résultant d’interventions chirurgicales.

Certaines études indiquent également que l’hypnose peut aider les femmes à gérer les douleurs à l’accouchement, bien que les preuves à l’appui soient mitigées.

Arrêter de fumer.

Le National Center for Complementary and Integrative Health a publié des études détaillées suggérant que l’hypnothérapie peut aider les personnes qui veulent arrêter de fumer, surtout si elle est associée à d’autres moyens de traitement.

Mais dans ce cas également, les preuves à l’appui sont mitigées.

Utilisation des techniques d’hypnothérapie à domicile

De plus en plus, l’auto-hypnose et les techniques de suggestion hypnotique ont pris de l’ampleur comme des ” hacks de vie “.

Les hypnothérapeutes et les médias mentionnent souvent les techniques d’auto-hypnose comme un raccourci pour atteindre la relaxation et renforcer la confiance en soi.

Les chercheurs suggèrent que pour que ces techniques simples soient efficaces, des niveaux élevés de suggestibilité ne sont pas nécessaires, et ils conseillent parfois de les mettre en pratique pour compléter les thérapies spécialisées à domicile.

Quelques avenues surprenantes où la suggestion hypnotique a été utilisée sont les livres pour enfants.

Un livre, conçu par un écrivain ayant une connaissance approfondie de la psychologie, emploie des techniques de suggestion pour endormir les jeunes enfants sans faire d’histoires.

Divers liens entre l’hypnose et les techniques de méditation sont également dessinés par certains chercheurs.

Certaines études suggèrent que la méditation et l’hypnose sont étroitement liées, car elles jouent toutes deux un rôle dans la régulation du corps et de l’esprit.

Cependant, d’autres chercheurs prétendent que l’hypnose et la méditation sont des processus entièrement distincts, car ils s’appuient sur des mécanismes distincts.

Selon eux, l’hypnose est essentiellement un processus par lequel les sujets “trompent” leur propre perception, alors que la méditation est un moyen de renforcer, plutôt que de tromper, la conscience.

Malgré le fait que la pratique de l’hypnose existe depuis plus de 200 ans, beaucoup de ses mécanismes restent mystérieux.

Ses effets peuvent sembler à la limite du surnaturel, mais le cerveau – comme c’est souvent le cas – détient la clé.

Il y a peut-être encore du chemin à faire, cependant, jusqu’à ce que nous comprenions pleinement cet instrument intrigant appelé “hypnose”.

https://www.youtube.com/watch?v=Jut32eBIwmc

Mythes sur l’hypnose

Mythe 1 : Lorsque vous vous réveillez de l’hypnose, vous ne vous souviendrez de rien de ce qui s’est passé lorsque vous avez été hypnotisé.

Bien que l’amnésie puisse se produire dans de très rares cas, les gens se souviennent généralement de tout ce qui s’est passé pendant qu’ils étaient hypnotisés.

Cependant, l’hypnose peut avoir un effet significatif sur la mémoire.

L’amnésie post-hypnotique peut amener un individu à oublier certaines choses qui se sont produites avant ou pendant l’hypnose. Toutefois, cet effet est généralement limité et temporaire.

Mythe 2 : L’hypnose peut aider les gens à se rappeler les détails exacts d’un crime dont ils ont été témoins.

Alors que l’hypnose peut être utilisée pour améliorer la mémoire, les effets ont été dramatiquement exagérés dans les médias populaires.

La recherche a montré que l’hypnose ne conduit pas à une amélioration significative de la mémoire ou de la précision, et que l’hypnose peut en fait conduire à des souvenirs faux ou déformés.

Mythe 3 : Vous pouvez être hypnotisé contre votre volonté.

Malgré les histoires de personnes hypnotisées sans leur consentement, l’hypnose exige la participation volontaire du patient.

Mythe 4 : L’hypnotiseur a le contrôle total de vos actions pendant que vous êtes sous hypnose.

Alors que les gens ont souvent l’impression que leurs actions sous hypnose semblent se produire sans l’influence de leur volonté, un hypnotiseur ne peut pas vous faire accomplir des actions qui vont à l’encontre de vos désirs.

Mythe 5 : L’hypnose peut vous rendre super fort, rapide ou athlétiquement talentueux.

Bien que l’hypnose puisse être utilisée pour améliorer la performance, elle ne peut pas rendre les gens plus forts ou plus athlétiques que leurs capacités physiques existantes.

livre hypnose

La vérité sur l’hypnose

L’hypnose est peut-être l’une des méthodes de traitement psychologique les plus incomprises et les plus controversées.

Les mythes et les idées fausses qui entourent l’hypnothérapie proviennent principalement des idées des gens sur l’hypnose scénique.

La vérité est que l’hypnose scénique est essentiellement une performance théâtrale et a à peu près autant de points communs avec l’hypnose clinique de bonne foi que beaucoup de films hollywoodiens avec la vie réelle.

Le fait est, cependant, que l’hypnose est un véritable phénomène psychologique qui a des utilisations valables dans la pratique clinique.

En termes simples, l’hypnose est un état d’attention ou de concentration hautement concentrée, souvent associé à la relaxation et à une suggestibilité accrue.

Sous hypnose (c.-à-d. en transe hypnotique), il semble que beaucoup de gens sont beaucoup plus ouverts aux suggestions utiles qu’ils ne le sont habituellement.

Les suggestions positives que l’on donne aux gens pendant qu’ils sont hypnotisés sont appelées “suggestions post hypnotiques” parce qu’elles sont destinées à prendre effet après que la personne émerge de la transe et n’est plus sous hypnose.

Les suggestions données aux personnes sous hypnose semblent être une partie importante du mécanisme par lequel la procédure fonctionne.

Alors que beaucoup de gens n’accepteront pas ou ne répondront pas à une suggestion directe et directe, sous hypnose, les suggestions semblent entrer dans l’esprit – peut-être par la “porte arrière” de la conscience où elles germent souvent et s’enracinent en tant que changements comportementaux ou psychologiques importants.

Contrairement à la croyance populaire, les gens sous hypnose sont en contrôle total d’eux-mêmes et ne feraient jamais rien qu’ils trouveraient normalement très répréhensible.

De plus, c’est un fait que tout le monde n’est pas sensible à l’hypnose.

Certaines personnes semblent posséder un trait appelé “hypnotizabilité” qui, comme d’autres traits, varie grandement d’un individu à l’autre.

Pour être hypnotisé avec succès, une personne doit vouloir subir le processus volontairement et posséder au moins un degré modéré d’hypnotisme.

Même les personnes hautement hypnotisables peuvent ne pas bénéficier de l’hypnothérapie, et une seule séance d’hypnose ne produit généralement pas de résultats durables.

Souvent, une personne devra subir une série de procédures hypnotiques pour renforcer les suggestions constructives qui peuvent être données.

Les utilisations cliniques les plus fréquentes de l’hypnose incluent : briser les mauvaises habitudes, surmonter l’insomnie, se souvenir d’expériences oubliées, et comme anesthésique pour la gestion de la douleur.

Vous pouvez facilement tester les bienfaits de l’auto-hypnose.

Il suffit de s’asseoir ou de s’allonger et de se mettre à l’aise dans un environnement calme.

Ensuite, fermez les yeux et prenez quelques respirations profondes, lentement, lentement, à l’intérieur et à l’extérieur.

Cela place de nombreuses personnes dans une transe douce et un état de détente confortable.

Dans cet état, dites-vous des choses optimistes (p. ex., “Je peux facilement sauter le dessert”) et imaginez des événements agréables (p. ex., visualisez le succès).

Même une séance de cinq minutes peut s’avérer très utile pour certaines personnes.

Sommaire
Date
Produit
Livre sur l'hypnose
Note
51star 1star 1star 1star 1star

Dernière mise à jour le 2018-07-21. Liens et images fournis par Amazon Product Advertising API

Laisser un commentaire