Maison & Jardin

7 différents types de gazons pour profiter à fond de votre terrain

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Vous avez un bel espace, mais vous n’êtes pas certain(e) des méthodes à employer pour le sublimer et l’entretenir ? La solution la plus simple est d’opter pour un gazon élégant, adapté à vos envies et à votre vie de famille. Nous vous proposons quelques pistes pour trouver celui qui va vous convenir.

Comment entretenir sa pelouse ?

La clé d’un entretien réussi, quel que soit le type de gazon choisi, c’est la régularité. Le soin que vous devez apporter le plus fréquemment, c’est la tonte. S’équiper d’une bonne tondeuse vous facilitera grandement la tâche. Vous pouvez même trouver des tondeuses robot qui feront l’essentiel du travail à votre place.

Il y a d’autres étapes à ne pas négliger : la scarification, le terreautage, l’arrosage, la fertilisation ou le désherbage notamment.

Si tout cela vous ennuie, il reste, bien sûr, l’option du gazon artificiel.

 

Pour quelle qualité et quantité de gazon opter ?

Que ce soit sur les boutiques en ligne ou en magasin, vous pourrez choisir des gazons très bon marché ou des références haut de gamme.

Nous vous conseillons d’investir : en dépensant un peu plus, vous obtiendrez une pelouse plus jolie, plus robuste et surtout plus agréable à entretenir !

En France, vous pouvez vous fier à certains indicateurs comme le Label Rouge.

Pour ce qui est de la quantité, sachez que les surfaces indiquées sur les boîtes ou sachets sont généralement optimistes : voyez-donc un peu au-delà.

Si votre terrain subit un fort ensoleillement, choisissez une référence adaptée aux terrains secs.

 

1.    Le gazon rustique

Si vous n’avez pas envie de vous prendre la tête, c’est celui à privilégier : le gazon rustique est robuste, parvient à pousser efficacement sur tous les terrains, et peut être exposé au piétinement ou à la sécheresse, sans être trop endommagé.

Mais attention ! Il n’a pas que des avantages. Il demande, en premier lieu, un véritable investissement de votre part en termes d’entretien. La tonte doit se faire très régulièrement.

Ensuite, la méfiance s’impose au moment de l’achat : les bons gazons rustiques sont composés d’une grande part de ray-grass anglais, de pâturin et éventuellement de fétuque et d’agrostide, et coûtent plus cher que leur équivalent premier prix.

Ce dernier est très fragile et manque de personnalité : évitez-le !

 

2.   Le gazon synthétique

Le très gros avantage du gazon synthétique, c’est qu’il ne demande que peu d’entretien. Vous économisez donc beaucoup de temps. En revanche, lorsqu’il est abîmé ou sale, il peut être nécessaire de remplacer les parcelles touchées.

Pour aménager un petit espace de jeu, ou une terrasse dédiée à prendre l’apéritif entre amis, il est très satisfaisant. Mais si vous voulez donner du caractère à votre extérieur, mieux vaut opter pour des produits naturels.

 

3.   Le gazon anglais

Ce gazon est composé essentiellement de ray-grass anglais complété d’une ou plusieurs espèces de fétuques. Cela offre une pelouse qui est robuste et prend son temps pour pousser. Si la perspective de tondre fréquemment vous effraie mais que vous tenez à avoir un jardin naturel, c’est le compromis idéal.

 

4.   Le gazon Sport et Jeux

Tout est dans le nom : ce gazon est idéal pour les maisons familiales, puisqu’il offrira à vos enfants une pelouse où ils pourront courir, se défouler, arracher de l’herbe et jouer au foot, en présence de leurs animaux de compagnie s’ils le veulent.

Vous l’aurez compris : les gazons Sport et Jeux servent à créer une pelouse ultra résistante. Ceux de bonne qualité sont composés de plus de 60% de plantes robustes, qui peuvent faire face au piétinement, comme la fétuque, le pâturin ou le ray-grass.

En contrepartie de cette robustesse, vous devrez procéder à un entretien plus intensif et regarnir souvent.

 

5.   Les gazons fleuris

Rien de tel qu’un gazon fleuri pour donner un côté chatoyant à votre jardin. Les graines habituelles d’herbacées sont mélangées à celles de plantes fleuries.

Parmi les références connues, que l’on trouve dans la plupart des magasins, l’on peut citer le gazon suisse, qui permet de faire pousser des pâquerettes, ou les gazons japonais, contenant quant à eux un mélange de graines de fleurs colorées.

Si vous avez la main verte et l’esprit créatif, vous pouvez aussi composer vos propres mélanges !

 

6.   Le gazon de regarnissage

Contrairement aux autres gazons, celui-ci ne va pas déterminer l’apparence ou la robustesse de votre pelouse.

Mais c’est un indispensable, puisqu’il va servir à l’entretien si vous constatez que votre terrain est abîmé.

 

7.   Le gazon spécial mulching

Il s’agit d’un gazon conçu exprès pour produire une pelouse qui peut être aisément tondue avec une tondeuse dotée de la fonction mulching, c’est-à-dire paillage : l’herbe n’est pas ramassée.

Le haut est coupé et se redépose immédiatement sur le sol en tant que paillis. Cette technique a l’avantage de vous fournir un engrais aussi naturel et sain qu’efficace.

 

Le saviez-vous ?

  • Le ray-grass anglais est aussi appelé ivraie vivace ou Lolium perenne. Il existe une espèce voisine, Lolium temulentum, également appelée ivraie enivrante, toxique. Celle-ci a donné l’expression « séparer le bon grain de l’ivraie », qui provient de la Bible : dans l’Antiquité, les agriculteurs devaient en effet veiller à la séparer des autres céréales au moment de la récolte.
  • C’est le Britannique Edwin Beard Budding qui a inventé la tondeuse à gazon. Apparue en 1830, elle a d’abord servi à entretenir les parcs et les terrains sportifs, avant de se démocratiser et d’être utilisée pour l’entretien des pelouses de particuliers. Une autre invention capitale, la clé à molette, est aussi souvent attribuée à Budding.
  • Si la mode est aujourd’hui plutôt à la tondeuse robot, il existe d’autres solutions pour entretenir la pelouse ou les talus. On peut par exemple utiliser… des moutons ! Cette pratique a même un nom : on l’appelle éco-pâturage. En France, des villes, comme Paris, ou des entreprises, comme la SNCF, ont testé cette méthode.

 

Si vous avez la main verte, n’hésitez pas à partager dans l’espace commentaires des conseils et astuces pour l’entretien de la pelouse. Nous serions heureux d’en savoir plus sur la façon dont vous vous occupez de votre  terrain !  Nous restons bien entendu à votre disposition si vous avez des questions ou des remarques.

 

Quelques liens pour aller plus loin

https://www.herbacee.fr/type-de-gazon/

https://www.distri-concept.com/blog/post/les-differentes-varietes-de-gazon

https://conseil.manomano.fr/comment-choisir-son-gazon-317

 

Ancien journaliste indépendant pour la presse écrite et numérique. Fan de robotique et de yoga :)

Écrire un commentaire

Pinterest