Comment bien choisir son chauffage d’appoint ?

Vous avez envie de mieux contrôler la température chez vous. Vous avez entendu parler des chauffages d’appoint, mais vous ne savez pas si cela convient vraiment à vos besoins. Est-il vraiment pertinent d’investir ? Dans ce guide, nous vous donnons toutes les informations dont vous avez besoin pour faire votre choix.

Une fois votre lecture terminée, vous saurez précisément dans quels cas il est utile de vous équiper d’un chauffage d’appoint, les différentes sortes d’appareils qu’il existe et vous serez en mesure de faire un choix éclairé pour acheter le produit qui correspond à votre usage au meilleur prix.

comment bien choisir un chauffage d'appoint

Qu’est-ce qu’un chauffage d’appoint ?

Le chauffage d’appoint peut être considéré comme un ajout au système de chauffage de votre domicile. Il peut soit être intégré directement à la chaufferie, soit placé de façon autonome dans une pièce. Dans les deux cas, le chauffage d’appoint est totalement indépendant et peut-être utilisé sans enclencher le chauffage central.

Les chauffages d’appoint sont des objets conçus pour être faciles à installer et à enlever. Ils apportent de la flexibilité dans la gestion du chauffage chez vous. La majorité de ces appareils sont faciles à déplacer de pièce en pièce, cependant certains sont assez lourds et plutôt prévus pour rester au même endroit.

 

À voir aussi :

 

Pourquoi s’équiper d’un chauffage d’appoint ?

Certains consommateurs hésitent à se procurer un chauffage d’appoint de peur que leurs dépenses énergétiques grimpent fortement. S’il est vrai que ces produits consomment beaucoup d’énergie, leur flexibilité, et le fait qu’ils puissent être utilisés indépendamment, permettent aussi de réaliser des économies.

Ils vous autorisent en effet à choisir plus précisément l’endroit que vous allez chauffer, et comment vous allez le chauffer. La température est agréable mais un peu fraîche pour dormir ? Un chauffage d’appoint dans la chambre vous permettra de vous réchauffer légèrement sans pour autant enclencher le chauffage central.

Le chauffage d’appoint peut aussi venir en complément d’un système de chauffage qui a des lacunes. Si certaines pièces ne sont pas bien réchauffées par votre chauffage central, il peut être utilisé pour régler le problème.

Il peut également renforcer une installation solaire qui manquerait parfois de puissance. Il est idéal avant et après l’hiver, pour chauffer modestement et ponctuellement lorsque vous jugez la température un peu trop basse.

Avantages et inconvénients d’un chauffage d’appoint

Les principaux avantages des chauffages d’appoint résident dans leur flexibilité : il est possible de les allumer lorsque vous en avez besoin sans devoir enclencher le chauffage central, ils chauffent rapidement, peuvent être achetés à bon prix et sont très efficaces dans une petite pièce.

C’est aussi une très bonne solution pour rendre une pièce assez fraîche un peu plus agréable et chaleureuse. Vous pouvez par exemple installer un chauffage d’appoint dans un salon ou dans une salle de bain. Pour quelqu’un habitant dans un petit studio, ils peuvent être des alliés précieux lors de pointes de froid en hiver.

Ils souffrent toutefois de quelques défauts. Tout d’abord, même si la majorité sont facilement transportables et déplaçables, dès lors qu’ils sont installés, ils occupent de la place. Si les constructeurs font de plus en plus d’efforts, certains modèles peuvent se révéler encombrants et manquer d’esthétique.

De plus, si les chauffages d’appoint permettent de moduler votre consommation, ils restent très énergivores, et sont parfois polluants. Leur utilisation peut coûter cher, surtout si elle se fait sans diminution de l’utilisation du chauffage central.

Certains systèmes appellent de la vigilance de votre part. Un chauffage d’appoint utilisé sans prendre de précautions peut être dangereux. Les risques de brûlures et d’incendie sont réels selon les appareils.

Notez également qu’un chauffage d’appoint ne peut en aucun cas totalement remplacer le chauffage principal, vous risqueriez des intoxications, des brûlures, et une très forte dégradation de l’air que vous respirez dans votre logement.

Gardez à l’esprit que les avantages et inconvénients des chauffages d’appoint varient selon le modèle choisi. Ce que vous devez retenir, c’est qu’ils sont pratiques, flexibles et simples à installer, mais qu’ils peuvent être énergivores, encombrants et doivent être utilisés avec prudence.

Quels sont les différents types de chauffages d’appoint ?

Il existe cinq types principaux de chauffage d’appoint.

Les chauffages d’appoint électriques

Ce sont les plus répandus. Ils sont très nombreux, et ne vous en présentons ici qu’une partie. Il s’agit de ceux que vous retrouverez le plus souvent dans le commerce.

  • Convecteurs : l’intérêt principal de ces modèles réside dans leur rapidité de chauffe. Ils sont aussi très facilement déplaçables, puisque toujours très légers. Ils font l’objet d’un plus grand travail sur le design de la part des constructeurs que d’autres produits.
  • Radiateurs bain d’huile : ces modèles se montrent assez lourds, il ne faut donc pas avoir besoin de déplacer souvent son chauffage d’appoint. Ils chauffent moins rapidement, mais ont un impact moins fort sur l’air de la pièce et la chauffe est stable et se maintient dans le temps.
  • Radiateurs rayonnants : ces modèles chauffent plus lentement que les convecteurs, mais prodiguent une chaleur plus durable et homogène.
  • Radiateurs céramique : ces radiateurs existent encore dans le commerce, mais commencent à être dépassés, les radiateurs soufflants étant plus solides et plus performants.
  • Radiateurs soufflants : n’espérez pas chauffer une grande pièce avec ces modèles. En revanche, ils s’intégreront très bien à une petite pièce, où ils prendront peu de place et seront faciles à déplacer. Ils fonctionnent avec un ventilateur et chauffent rapidement.
  • Sèche-serviettes: ces chauffages d’appoint ont une forme assez particulières et ne sont pas mobiles, car ils sont alimentés par la chaudière, mais ils sont très efficaces.

Les chauffages d’appoint au pétrole/au fioul

Nous regroupons ces deux types de chauffage car ils ont le point commun d’avoir perdu beaucoup de terrain au profit du chauffage électrique. Ils sont très puissants, mais peuvent se montrer plus dangereux que les autres modèles. Surtout, ils dégagent une odeur plus forte que les chauffages d’appoint fonctionnant au gaz ou à l’électricité.

Leur attrait diminue donc. Cependant, des évolutions technologiques les rendent encore pertinents. La facture énergétique liée à leur utilisation est moins importante que pour la majorité des radiateurs électriques.

  • Poêle à pétrole : il existe des modèles à mèche et des modèles électroniques. Les poêles à pétrole électroniques constituent une évolution des poêles à mèche et sont meilleurs sur tous les points sauf en termes de prix.
  • Poêle à fioul : leurs qualités et défauts sont similaires à ceux des poêles à pétrole non-électroniques. Si vous faites ce choix, vous devrez prêter particulièrement attention aux exigences de sécurité.

L’avantage de ces poêles est qu’ils disposent grande puissance de chauffe. Si vous n’avez pas de gros risques de sécurité à la maison, pas d’enfants en bas âge notamment, il peut s’agir d’une solution pour bien vous chauffer si le chauffage central est trop faible.

Les chauffages d’appoint au gaz

Ils sont alimentés soit par du propane, soit par du butane. Ils peuvent être contraignants car vous devez vous assurer de ne pas être à court de gaz, mais ils sont particulièrement efficaces, et bien adaptés aux pièces plus grandes. Ils sont cependant plus lourds, et plutôt prévus pour rester à leur place.

Il existe d’autres types de poêle à gaz que ceux présentés ici, nous avons sélectionné les deux plus courants. Pour vous assurer que le produit choisi est conforme aux règles de sécurité européennes, vous devez repérer la norme EN 449.

  • Poêle à catalyse : l’intérêt de ces modèles, c’est l’absence de flamme et donc une diminution notable des risques. Ils ne chauffent pas aussi rapidement que d’autres chauffages d’appoint, mais la chaleur produite est particulièrement stable.
  • Poêle à gaz à infrarouge : ils conviennent bien aux grandes pièces, et fonctionnent par rayonnement et convection. Ils sont idéaux pour bien répartir la chaleur, et leur look est généralement plus travaillé.

Les chauffages d’appoint au bioéthanol

Pour vous équiper de ce type de chauffage, il est indispensable que la pièce soit aérée, et que vous disposiez d’un espace assez large où intégrer la cheminée au bioéthanol. Leur esthétique est généralement très réussie, mais ils ne chauffent pas aussi bien que d’autres modèles.

Les chauffages d’appoint au bois

Il existe dans le commerce des cheminées au bois facilement transportables. Le bois compte parmi les sources d’alimentation les moins chères pour un chauffage d’appoint, et ces produits ont généralement un look travaillé pour un effet naturel prononcé. Mais ils coûtent beaucoup plus cher à l’achat.

 

Quel chauffage d’appoint choisir pour sa chambre, sa salle de bains ou son séjour ?

Pour votre séjour, la majorité des chauffages d’appoint pourront vous convenir. Nous vous recommandons simplement d’éviter les sèche serviettes et les radiateurs céramiques et soufflants, qui auront du mal à s’intégrer dans votre décoration pour le premier, et ne proposeront pas une grande puissance de chauffage pour les seconds.

C’est tout l’inverse pour votre salle de bains : les sèche serviettes et les radiateurs céramique et soufflant seront le meilleur choix. Ils s’intègreront très bien dans la pièce, et leur puissance et leur rapidité de chauffe sont idéales.

Enfin, dans la chambre nous recommandons les chauffages d’appoint qui dégagent le moins d’odeur et sont le plus discret : les radiateurs bain d’huile, les convecteurs, les chauffages d’appoint rayonnant, ainsi que les cheminées électriques et au bioéthanol.

 

Quel est le chauffage d’appoint le plus économique ?

Quel choix est le plus rentable ? Il y a deux paramètres à considérer : le coût d’achat du chauffage d’appoint, et le coût en énergie. Il s’agira pour vous de trouver le meilleur compromis entre prix d’achat et consommation d’énergie.

Les chauffages au pétrole, au gaz et au fioul vous coûteront moins cher à alimenter, mais leur prix d’achat peut être beaucoup plus élevé que les modèles électriques. Parmi les chauffages d’appoint électriques, il existe des chauffages électriques à inertie, plus chers à l’achat mais qui consomment très peu.

Enfin, les cheminées au bois sont celles qui vous coûteront le moins cher au quotidien. En revanche, leur prix d’achat initial est beaucoup plus haut, puisqu’il faudra compter quasiment 1000€ pour espérer en acquérir une.

 

comment bien choisir un chauffage d'appoint

Nos conseils pour bien choisir son chauffage d’appoint

Vous connaissez désormais les différents types de chauffage d’appoint, leur façon de fonctionner et leur utilité. Mais pour vraiment être sûr de votre achat, voici tous les critères à prendre en compte.

Le prix

Si vous optez pour un radiateur électrique, selon le modèle choisi, vous devrez débourser entre 30 à 300€. Si votre budget est réduit, seuls des radiateurs électriques sont disponibles en entrée de gamme à moins de 50€.

Si votre budget est un peu plus souple, vous pourrez choisir entre un chauffage électrique ou un chauffage au gaz, qui lui coûtera entre 70 et 300€.

De manière générale, dès lors que votre budget dépasse la centaine d’euros, vous pouvez choisir comme vous l’entendez entre chauffage au gaz, à l’électricité, au fioul ou pétrole. Ces derniers coûtent quant à eux entre 130 et 600€.

Enfin, les cheminées au bois ne sont accessibles qu’à un budget beaucoup plus élevé : il faudra compter au moins 800€ pour espérer acquérir un modèle de bonne qualité. C’est donc un véritable investissement.

Votre usage

La question capitale à vous poser est celle de l’utilisation que vous allez avoir de votre chauffage. Tout d’abord, comptez-vous l’utiliser dans plusieurs pièces et le déplacer régulièrement ? Si c’est le cas il est indispensable d’opter pour un chauffage d’appoint léger, comme un convecteur.

Si vous voulez chauffer une grande pièce, il faudra plutôt vous orienter vers les modèles au fioul ou au pétrole, qui ont une plus grande puissance leur permettant d’assurer la chauffe homogène et durable de grands espaces.

Les exigences de sécurité

Vous avez des enfants en bas âge ou des animaux chez vous ? Dans ce cas, installer un chauffage au fioul ou au pétrole en plein milieu du salon est extrêmement dangereux. Sans même parler des risques d’incendie, vos enfants pourraient simplement se brûler en touchant le chauffage.

Il est donc largement préférable d’opter pour des chauffages d’appoint plus petits, plus sécurisés et plus discrets. Vous pouvez vous orienter vers les modèles électriques ou la poêle à catalyse.

La simplicité d’utilisation et l’impact sur votre budget

Si vous optez pour un chauffage à gaz, avez-vous le temps et la volonté de penser à fréquemment vous procurer du butane ou du propane ? Il en va de même pour les chauffages au fioul ou au pétrole : êtes-vous prêt à intégrer l’achat des carburants dans votre planning et dans votre budget ?

Les chauffages électriques eux sont extrêmement simples à utiliser, mais sont plus énergivores : ils peuvent augmenter significativement votre facture d’électricité si vous les utilisez très souvent en plus du chauffage central.

Les fonctionnalités

Certains modèles de chauffages d’appoint sont équipés de fonctionnalités particulièrement intéressante. Elles ne sont que très rarement disponibles sur les appareils les moins chers, mais dès lors que vous consacrez un budget un peu plus solide à votre appareil, recherchez leur présence.

Une des possibilités les plus intéressantes est le fait de pouvoir régler l’intensité de chauffe. Cela s’accorde très bien à l’esprit des chauffages d’appoint, et vous permet un contrôle encore plus grand de vos dépenses énergétiques.

Encore mieux, certains modèles plus haut de gamme sont dotés de minuteurs et de systèmes d’arrêt automatique. Vous pouvez programmer les moments de la journée où ils chaufferont, et vous sentir plus tranquille grâce à un arrêt automatique plus ou moins configurable selon les modèles.

Attention : ces fonctionnalités sont sécurisantes, mais elles ne remplacent pas la prudence ! Sur les modèles dotés de ces options, il reste important de vérifier que les normes de sécurité européennes sont bien respectées et de vous assurer régulièrement du bon fonctionnement de votre chauffage d’appoint.

Les odeurs et le bruit

Est-ce que vous avez une bonne tolérance aux odeurs ? Si ce n’est pas le cas, vous n’apprécierez pas l’installation d’un chauffage au fioul ou à pétrole chez vous. Les appareils au gaz ou à l’électricité eux dégagent très peu ou pas d’odeur. Ils ont également tendance à être plus silencieux.

La considération pour l’environnement

Existe-t-il un chauffage d’appoint plus respectueux de l’environnement que les autres ? Parmi les choix courants, il faut souligner que les chauffages d’appoint électriques ne dégagent pas de dioxyde de carbone, contrairement aux chauffages d’appoint fonctionnant avec du fioul ou du pétrole.

Sont-ils pour autant écologiques ? Théoriquement, oui. Cependant en France, la majorité de l’électricité est d’origine nucléaire. C’est à vous de décider si cette source d’énergie vous convient.

Le look

Sur ce point, les cheminées au bois et au bioéthanol se distinguent particulièrement : elles sont généralement très design et constituent un superbe ajout à votre décoration d’intérieur. Les chauffages électriques les plus récents sont également aussi étudiés pour bien s’intégrer à votre intérieur.

En revanche, certains types de chauffages d’appoint ont tendances à s’intégrer un peu plus mal à vos autres meubles et décorations, c’est notamment le cas des sèche serviettes, mais surtout des chauffages au fioul et au pétrole.

 

Comme pour tout achat, il est capital que vous consultiez les avis clients en ligne : les consommateurs sauront souligner les défauts et les qualités de chaque produit, évaluer la pertinence des informations fournies par les fabricants et dénoncer les défaillances de certains modèles. Bonne chance dans votre choix !

Laisser un commentaire